Stop au khat ! 4 conseils pratiques pour se débarrasser de cette habitude à Djibouti

0
536

Il n’est pas aisé d’éviter le Khat dans notre société. En effet, l’influence de cette drogue douce s’est répandue dans toutes les strates de la population. Du père de famille à la mère en passant par les enfants, cette dernière n’épargne personne. Il n’y a qu’à voir la frénésie qui prend les hommes arrivé une certaine heure de la journée. Pour le courageux qui aimerait arrêter , il n’existe pas de structures adaptées qui proposent une désintoxication complète de cette drogue. Néanmoins la rédaction de Djibstyle magazine vous propose une méthode en 4 étapes qui pourrait marcher.

1 . Reprendre une activité sportive régulière

Rien de tel qu’un bon shot d’adrénaline quotidien pour en pallier à un autre. Vous l’aurez compris, le sport est un allié de taille pour contrer votre envie de consommer. Pratiquer régulièrement, il vous permettra de purger votre corps des effets néfastes de la plante et même de retrouver une nouvelle jeunesse.

2. Identifier les situations à risque

Dites-moi qui sont vos amis je vous dirais qui vous êtes. Si vos amis sont abonnés au mabraze, il y a de grandes chances que vous rechutiez. Attention, loin de nous l’idée de vous conseiller de couper les ponts avec votre entourage ; mais le khat se consomme en général de manière récréative en groupe. Un petit changement d’ambiance progressif ne serait donc pas de refus. Si vous cherchez quelques idées,  notre article sur 7 façons de s’occuper de manière productive à Djibouti est fait pour vous.

3. Réduire la dose progressivement

Maintenant que vous avez changé vos habitudes personnelles, il vous reste à amorcer un changement tout sauf brutal. Attention, un arrêt sans période de sevrage est le meilleur moyen de faire chuter votre résolution. Si vous êtes un khatteur quotidien, visez dans un premier temps à réduire de moitié. Dites-vous que s’habituer à vivre sans khat prend du temps et nécessite souvent plusieurs tentatives.

4. Calculer les économies réalisées

Bravo, vous êtes désormais un ex-khatteur. Même si ce n’est pas la raison principale pour laquelle vous avez arrêté de khatter, votre portefeuille vous remercie et vous pouvez mesurer le bénéfice obtenu. Vous pouvez dans un premier temps vous récompenser avec cet argent et non le faire disparaître dans le budget de la maison.

Vous n’avez plus aucune raison de ne pas essayer. Que ce soit pour votre santé ou votre entourage et plus important pour vous-même, l’arrêt du khat ne peut vous faire que du bien 😊.

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici