7 Types de fille à éviter à Djibouti

0
913

La saison estivale est déjà bien entamée à Djibouti avec son lot de poussière et de chaleur à décourager plus d’un corbeau à voler un peu trop près du soleil. Que cela n’encourage pas les jeunes hommes à se terrer au fond des mabrazes climatisés. Période propice aux sorties à la plage et aux nouvelles rencontres, Djibstyle Magazine propose un classement des 7 types de femmes (+ Bonus) à éviter à tous les coins de rue de la capitale.

1. L’habituée des bars à chicha 

Vous l’avez sans doute aperçu, en abaya ou apprêtée, jour de canicule ou nuit d’inondation, pandémie de coronavirus ou non, se faufiler au Moonlight à midi ou zoner dans la tente « khayma » du Sheraton. Jeune femme tout à fait classique au premier abord, l’habituée des bars à chicha a bien du mal à profiter d’une agréable compagnie sans sa dose quotidienne. Vous lui proposez de consommer à la maison et de réduire ses sorties ? Vous n’y pensez pas, la chicha n’a pas la même saveur à domicile. Amateurs d’air frais et de grands espaces, que les effluves fruitées dérangent, s’abstenir.

2. La voilée par intérim

Voici venu le tour de celle qui opère dans l’ombre au sein de sa famille et de son groupe d’amis ; selon que vous serez en comité plus ou moins réduit, elle vous montrera plus ou moins ses cheveux. Défaut féminin par excellence, la voilée par intérim désire tout : respecter les principes religieux apparents pour plaire à Allah mais également contenter Abdallah. Avec elle, vous vous faufilerez hors des mariages et des enterrements pour vous changer dans les toilettes et les voitures. Gare à vous si on vous surprend dans quelque ruelle ou restaurant en sa compagnie ; cela pourrait sonner le glas de votre relation.

3. La girouette 

Nous vous présentons le type de femme qui pourrait attirer notre sympathie tout au long de ce classement. L’influençable se cache le plus souvent sous les traits d’une demoiselle à l’écoute mais qui par un malheureux concours de circonstance, se retrouve dans des situations où son libre arbitre n’est jamais respecté. Une de ses amies a-t-elle jeté son dévolu sur vous ? Elle la persuadera de vous quitter pour vous récupérer. Sa carrière professionnelle est telle importante pour elle ? Vous pourrez facilement l’en détourner en la culpabilisant. L’influençable se dirige là où le vent soufflé par les autres l’emporte ; ce qui en fait quelqu’un à qui vous ne pourrez jamais vous fier.

4. La victime du passé 

Bienvenue dans les eaux troubles de la nostalgie et du quant à soi. Nous avons tous rencontré une jeune fille sur les réseaux sociaux amoureuse de son ex au point où il commence personnellement à nous manquer. Quel que soit les efforts que vous déploierez, vous serez jugé à la hauteur de ce qu’il lui donnait. Cessez de lui conseiller d’avancer ; Farah se transformait en libellule, qu’attendez-vous pour l’imiter ? Il est donc important d’identifier l’indisponibilité émotionnelle de certaines femmes ; vous pourriez vous en mordre les doigts si, comme la sagesse populaire le prédit, les ex refont toujours surface.

5. La Fifille à son papa 

Faites de la place pour celle que vous aurez bien du mal à ignorer avec le panneau « STOP » collé à son front. Son sujet de prédilection favori ? Elle, elle-même et sa petite personne. Pour elle, nous sommes tous des acteurs de seconde zone d’une télénovela qui porte son nom. Consciente au fond d’elle de sa profonde immaturité, elle passera le plus clair de son temps à vous prendre pour acquis et à avoir raison. Vous vous retrouverez subitement à l’attendre pendant des heures devant sa maison à vous remettre en question. Et pour qui vous prenez-vous à ne pas l’accepter comme elle est ?  Mahad, Abdillahi et Samatar lui font la cour tous les jours ; vous n’avez qu’à leur céder la place. Toutes nos félicitations pour votre rôle de bouffon du roi dans la vie d’une princesse qui fera toujours passer ses caprices avant vos priorités.

6. La Femme-téléphone

Djib-Télécom n’a qu’à bien se tenir, nous vous proposons une concurrente de taille. Tout type d’information qui entrera dans son champ auditif sera automatiquement retranscrit. Des mésaventures sentimentales de ses copines à l’impuissance de son homme, cette dernière est tout simplement incapable de retenir une confidence ou une confession. Si vous souhaitez vivre heureux et caché à l’abri des rumeurs qui circuleront à votre endroit, prenez immédiatement la fuite devant la digne héritière de Boukao.

7. La mariée au premier regard (Mention très honorable)

Ne détournez pas les yeux, vous maudissez tous le jour où vous avez croisé le chemin de cette jeune femme. Comment l’oublier alors qu’elle vous appelle, vous envoie des messages et poste sur votre profil Facebook au moins dix fois par jour ? Après une semaine de relation, ses parents et son entourage entretiennent l’idée saugrenue que vous l’épouserez le mois prochain. Les plus téméraires contacteront vos amis pour vous pister à tout heure du jour ou de la nuit. Comment ? N’avez-vous pas l’intention de la doter et de la mettre à l’abri ? Ainsi, si comme tout homme normalement constitué, vous prenez vos jambes à votre cou, ne soyez pas surpris de voir votre réputation en pâtir et le mauvais rôle vous être attribué.

Bonus

8. La michto (#matos)

Analysons enfin la relation qui pourrait vous coûter chère, et ce, dans tous les sens du terme. Il existe malheureusement des personnes pour qui les sentiments passeront toujours en second plan et qui se sont répandus dans la ville plus rapidement que le khat en période électorale. Contrairement à une idée reçue, là elle ne vient pas forcément d’un milieu modeste et se dissimule dans toutes les couches de la société.  Ainsi, ne perdez aucune minute à vous présenter, elle vous connait bien avant que vous ne l’ayez remarqué et jettera son dévolu sur vous en conséquence. Si vous recherchez un trophée à exhiber, la “michto” est littéralement née pour cela. Évitez cependant de la présenter à un ami plus riche que vous. Se sachant incapable de récolter les fruits de son propre labeur, comment voulez-vous qu’elle résiste si son père est ministre ? Dans le cas contraire, bannissez le champ lexical du 3alaaf et préparez-vous à payer 3aasho, crédit, strass et paillettes pour une femme qui ne verra jamais plus loin que le bout de son nez.

En cette journée de pluie, Djibstyle Magazine espère avoir éclairé votre lanterne obscurcie par la boue omniprésente. Que nos encouragements et nos prières vous accompagnent au pays du Khamsin levant.

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici