PlayStation 5 : Bloomberg évoque la question du prix face à la flambée de certains composants

0
184

On mentionne aussi le PlayStation VR 2

Par Jarod ( @__steeve__) , le 14 février 2020 à 07h30

Passé de la rédaction du Wall Street Journal à celle de Bloomberg, le journaliste Takashi Mochizuki a publié un article concernant la problématique du prix des prochaines consoles. Remportée par Sony au tour précédent, dont la PS4 était lancée en novembre 2013 au prix de 399 euros quand Microsoft encombrait sa Xbox One d’un Kinect pour 499 euros, cette bataille pourrait se dérouler différemment avec la PS5.

Selon les informations de Takashi Mochizuki, la rareté de certains composants inclus dans la PlayStation 5 aurait récemment augmenté le coût de production de la console autour des 450 dollars, une facture plus élevée que prévue initialement par le constructeur qui, selon les différents pronostics actuels, serait dans l’incapacité de lancer la machine sous la barre des 400 dollars comme en 2013. “Sony finalise traditionnellement le prix d’une console l’année de son lancement en février avant de lancer la production de masse au printemps. Avec la PS5, l’entreprise adopte une position attentiste“, peut-on lire. Parmi les composants les plus périlleux à sécuriser en grande quantité figurent la mémoire vive DRAM et la mémoire flash NAND, un matériel déjà très demandé par les constructeurs de smartphones comme Samsung.

Certains chez Sony pensent qu’il faut vendre la console à perte si nécessaire pour s’aligner sur le prix de Microsoft, tandis que d’autres préfèreraient gagner de l’argent rapidement sur le matériel comme l’entreprise l’a fait avec la PS4.Bloomberg

Le mois dernier, le directeur financier de Sony Corporation, Hiroki Totoki, expliquait aux actionnaires que le prix de la PS5 n’était pas encore fixé à cause de différents facteurs. Selon Bloomberg, le positionnement de Microsoft avec la Xbox Series X est l’un de ces facteurs. Par le passé, Phil Spencer a affirmé que la prochaine Xbox ne serait pas battue ni en puissance ni en prix par sa future concurrente. Quand la PS4 sortait en novembre 2013 au prix de 399 dollars, IHS Markit estimait le prix de fabrication de la console autour des 380 dollars. Une facture de 450 dollars pour la PS5 ferait vraisemblablement grimper son prix commercial en direction des 500 dollars, à moins que le constructeur ne fasse un important sacrifice sur le matériel en misant sur les jeux et les services pour compenser. On pense au nombre d’abonnés PlayStation Plus qui a atteint son nouveau record fin 2019 (38,8 millions) et qui ne décline pas malgré la fin annoncée de la console.

Sans surprise à ce stade, l’article de Bloomberg rapporte que tous les composants de la console ont été décidés, notamment un système de refroidissement plus cher que d’habitude, ce qu’on espère être une bonne nouvelle pour tous les joueurs lassés du vacarme souvent généré par la PS4 et surtout la PS4 Pro. Sur ce point, Microsoft a déjà promis de livrer une nouvelle machine aussi inaudible que la Xbox One X en fin d’année.

L’épidémie du coronavirus n’a pas eu d’impact sur les préparatifs de la production de PlayStation 5 pour le moment. L’entreprise doit encore décider combien de PlayStation 5 elle va produire pendant la première année.Bloomberg

Dernier enseignement important de l’article au regard de certains événements, Sony aurait à ce stade toujours bel et bien prévu de commercialiser un nouveau PlayStation VR et ce quelque part après le lancement de la PlayStation 5. Le constructeur aurait même déjà renoncé à lui greffer une nouvelle caméra sans miroir à cause des limites d’approvisionnement en DRAM.

Source : GameKult.com

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici